Maria

Vous souhaitez faire un don? C’est ici!

Pour de plus amples informations, contactez Alphéda Leblanc au 418 759-3131 poste 6

Informations sur la Marche

Lieu de la Marche (municipalité) Maria
Lieu de rencontre Centre communautaire de Maria

65 Rue des Voltigeurs, Maria

Heure inscription À partir de 9h
Heure de départ 10h
Description de la journée de la Marche Accueil des marcheurs et marcheuses.

Remise des chandails aux marcheurs élites et dévoilement du montant récolté.

Période de réchauffement avec Nicole Léonard Lortie.

Envolée de papillon.

Marche d’environ 3 km.

Discours de la porte-parole, du directeur de la SAGÎM et de l’intervenante responsable.

Dîner Hot Dog, fromage et raison, brevage et cupcake.

Tirage de prix de présence.

Présidence d’honneur Élaine Audet         
Mot de la présidente d’honneur Bonjour,

Je me présente, Élaine Audet. Native de Maria où j’ai grandi et développé mes racines. Partie aux études à l’extérieur pendant 8 ans, je suis revenue m’établir dans mon village, j’ai ouvert mon bureau; ma clinique dentaire et débutée ma carrière en juillet 1991.

L’Alzheimer est entré dans ma vie il y a 12 ans quand Mariette Lapointe m’a demandé de devenir marcheur élite pour la marche de l’Alzheimer. À ce moment, je connaissais peu de chose de cette maladie; encore aujourd’hui, j’ai de la difficulté à orthographier ce nom (je voulais m’impliquer dans une cause, mettre mes efforts pour aider les autres). Lors de ma première Marche Alzheimer, j’ai eu la surprise de gagner le prix de participation; un voyage aux îles de la Madeleine à bord du CTMA où nous avons rempli nos mémoires de magnifiques souvenirs pendant deux semaines.

 

Savez-vous que plus d’un demi-million de Canadiens sont atteints d’une maladie cognitive, dans 15 ans, ce sera tout près d’un million de personnes.  Trois Canadiens sur quatre connaissent quelqu’un atteint d’une maladie cognitive et quatre Canadiens sur quatre en subissent les répercussions!!! La prévalence de la maladie augmente après 65 ans et les femmes sont plus atteintes. Étrangement, dans ma famille, les statistiques sont inversées, ce sont plus mes oncles qui en sont atteints, j’ai aussi une tante qui en est décédée.

 

Mes patients aussi sont atteints de la maladie d’Alzheimer, moi, je les côtoie pendant quelques minutes et, selon le stade d’avancement de la maladie, leurs discours décousus me rendent impuissante, déboussolée … comment accueillir ces personnes? Comment répondre à leurs demandes?…  Je sais, peu importe ma réponse, ils ne s’en souviendront pas dans l’instant qui suivra; mais, l’accompagnateur de cette personne et moi, on s’en souviendra …  Je veux offrir une réponse dans le respect de ces personnes, je veux me sentir fière d’avoir contribué à mettre de l’amour, du soleil et de la bonté dans la journée de ces personnes, même si elles ne s’en souviennent pas; en fait, à ce point, on s’en fout qu’elles se souviennent ou pas, mon unique but est de laisser une empreinte de bienveillance autour de ces personnes. Vivre avec l’Alzheimer est un défi de tous les instants. Imaginez les aidants naturels à quel point leur quotidien est rempli de ces défis. Pensez à eux, ils ont besoin de support, de répits et c’est ce que vos dons vont permettre de réaliser.

 

Un jour, une de mes hygiénistes me confiait qu’une de nos patientes, atteinte d’Alzheimer, regardait son partiel comme une œuvre d’art, la tournant dans tous les sens; ses yeux brillaient de contemplation pour cet objet, elle le trouvait beau, se demandait à quoi il servait! Elle, elle ne savait pas quoi faire avec cet objet et ne se rappelait pas que c’était sa prothèse, il fallut qu’on lui explique que c’était sa prothèse pour remplacer ses dents absentes et qu’on allait lui montrer comment la placer dans sa bouche. Dans ces moments, j’imagine les aidants naturels à quel point ils sont impliqués, ils doivent même mettre entre parenthèses leurs propres vies … c’est bien sûr, j’aime mes patients, mais mon lien affectif est différent de celui des conjoints, conjointes, des enfants.

 

Avez-vous déjà regardé une publication sur Facebook où le mari visite sa femme dans un CHSLD à tous les jours et l’infirmière qui lui demande pourquoi êtes-vous si persistant, monsieur; elle ne vous reconnaît pas …. Et lui de répondre… moi, je me souviens d’elle…

 

Depuis ces 12 années à marcher pour cette cause, d’écouter les discours, les histoires du vrai monde, les statistiques, d’observer la solidarité, l’entraide; tout ceci m’a sensibilisé à l’énorme besoin d’argent pour pouvoir soutenir ces personnes. L’an passé, l’objectif était de 135 000$ et plus de 141 000$ a été amassé. Cette année, je vous mets au défi de dépasser le 145 000$.

 

Pour ceux qui veulent en faire plus, je vous invite à vous inscrire comme marcheur élite, facile et le fun en même temps; vous avez juste à ramasser 200$, c’est le minimum… mais, gênez-vous pas, aucune limite, vous pouvez, et je vous encourage à en accumuler encore plus. Vous pouvez aussi faire un don à un de nos marcheurs, marcheuses élites ou faire un don libre directement sur le site de la Société Alzheimer Gaspésie Iles-de-la-Madeleine à l’adresse : https://sagim.ca/formulaires/fr/don-marche-alzheimer, tout l’argent recueilli est très important et n’oubliez pas, on vous attend tous à la Marche Alzheimer, facile à retenir, cette marche se tient le dernier dimanche de mai; cette année, ce sera le 27 mai.

On vous attend en grand nombre…

Au plaisir,

Élaine      

Fièrement propulsé par WordPress | Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑